Le fondement ultime de la science économique, Ludwig Von Mises

Prix : 17 euros

Institut Charles Coquelin- 2009

Pour contacter l’Institut : edschcoq@ noos.fr

La source de la connaissance économique :

la contribution ultime de Ludwig von Mises

 Il n’est pas surprenant qu’il s’agisse d’un livre écrit avec une immense passion. Même si de nombreux thèmes traités avaient été abordés par Mises dans des travaux précédents, ils sont ici rassemblés dans un manifeste qui proclame passionnément la vraie nature de la science économique. …Pendant des décennies, Mises a patiemment et de manière infatigable mis au point son système de pensée sociale. Il le fit pendant une période au cours de laquelle les courants philosophiques à la mode ne lui étaient pas favorables, et c’est peu dire. Malgré l’ascendance de vues épistémologiques qui rendaient la science de l’action humaine de Mises largement inacceptable aux philosophes de son époque, les innovations méthodologiques de l’économie dans le vent qui faisaient du discours de Mises aux yeux de ses critiques un obstacle obscurantiste au progrès scientifique, les courants idéologiques condamnant ses conclusions politiques comme étant à la fois ténébreuses et réactionnaires – malgré tout ce découragement et ce dénigrement, Mises n’a jamais baissé les bras. La passion qui sous-tend le présent livre fait apparaître ce qui a permis à Mises de continuer à écrire et à enseigner pendant ces décennies amères d’isolement intellectuel….Mises déclenchait l’artillerie lourde contre l’extension illégitime au domaine des phénomènes sociaux des méthodes et modes de pensée qui ne sont appropriés qu’aux sciences naturelles

Or, ce ne fut pas seulement l’aveuglement volontaire de la pensée positiviste envers les desseins humains qui a provoqué l’assaut passionné de Mises. Il voyait dans la négation de la science économique une menace alarmante pour la société libre et la civilisation occidentale. C’est la science économique qui permet de démontrer les gains sociaux d’un marché sans entraves.

Israel M. Kirzner

Publicités