La paix calomniée ou les conséquences économiques de M. Keynes, Etienne Mantoux

Préfaces de Raymond Aron, Paul Mantoux et Vincent Duclert
Edition : L’Harmattan
Prix TTC : 29,00 €

La réédition de La Paix calomniée ou les conséquences économiques de M. Keynes, le livre unique d’un jeune historien libéral mort sur une route de Bavière le 29 avril 1945 alors qu’il était en mission de reconnaissance pour la IIe Division blindée, constitue à la fois un événement pour la pensée politique et un hommage à un destin intellectuel hors du commun. Ce livre écrit pour l’essentiel en 1942 à Princeton aux Etats-Unis, paru en 1946 en Angleterre puis en France avec une préface de Raymond Aron, représente en effet une réflexion essentielle pour saisir aussi bien la dimension politique des enjeux économiques que les conséquences définitives de la Première Guerre mondiale et la capacité des démocraties, en face d’un second conflit mondial sans équivalent dans l’histoire, de s’armer et de combattre les totalitarismes. A cet égard, le magistral essai d’Etienne Mantoux se rapproche des quelques textes essentiels qui, de l’Ere des tyrannies d’Elie Halévy à l’Etrange défaite de Marc Bloch, établirent à la veille de la guerre ou au cœur de la défaite le pouvoir de résistance des démocraties.

Etienne Mantoux est né en 1913. Diplômé de Sciences Po et de London School of Economics, Docteur ès Sciences Eco, il écrit ce livre aux Etats-Unis avant de rejoindre les Forces Françaises Libres à Londres. Observateur aérien à la division Leclerc, il est tué à la veille de la capitulation allemande.

Publicités