Frédéric Bastiat (1801-1850) Le croisé du libre-échange, Gérart Minart

Edition : L’Harmattan
Prix TTC : 17,00 €
Date de parution : 2004Ce livre raconte la vie et l’œuvre d’un personnage qui était loin d’être ennuyeux et qui a réussi ce tour de force d’écrire des livres d’économie dans un style flamboyant, vif et alerte, qui l’apparente aux meilleurs de nos écrivains.

Né en 1801 à Bayonne dans ce Sud-Ouest humaniste et cultivé, Frédéric Bastiat possède le bon sens de Montaigne et le tempérament de d’Artagnan. Chantre de la liberté dans tous les domaines – et surtout en économie – il a ferraillé pour elle dans la presse, dans les livres, dans les Assemblées parlementaires (Constituante et Législative) issues de la Révolution de 1848.

Ses campagnes ardentes en faveur du libre-échange l’ont fait qualifier d’ultra-libéral et, à ce titre, il fut par la suite critiqué, contesté, voire incompris et même méconnu.

Pour mieux en juger, il importait de replacer l’homme dans son époque. Un homme tout de nerf et de sang. Une époque – qui va de l’Empire napoléonien à la Révolution de 1848 – toute de crises et de Révolutions.
C’est le propos de ce livre. Il raconte non seulement la vie ardente de Frédéric Bastiat mais présente ses idées économiques à travers des extraits significatifs de son œuvre. Pour les étudiants, les politiques et tous les chercheurs en sciences économiques, politiques et sociales.

 

Grand historien des auteurs libéraux, ancien élève de l’Ecole supérieure de journalisme de Lille, Gérard Minart a été rédacteur en chef, éditorialiste et vice-président du Directoire du quotidien lillois La Voix du Nord.
Il se consacre aujourd’hui à l’écriture de biographies historiques. Il a publié deux ouvrages aux éditions Privat : Pierre Daunou, l’anti-Robespierre (mai 2001) et Les opposants à Napoléon (mai 2003). Il est également l’auteur d’une biographie de l’économiste Jean-Baptiste Sayaux Editions Charles Coquelin.

Publicités