Attac ou l’intoxication des personnes de bonne volonté, Jacques de Guenin

Préface de Pascal Salin, Professeur à l’Université Paris-Dauphine
Edition : Institut Charles Coquelin
Prix TTC : 19,00 €Attac est sur tous les fronts : finance, OGM, éducation, pauvreté…

Il était temps qu’une voix s’élève pour dénoncer, point par point, les mystifications d’Attac. Jacques de Guenin n’a pas besoin de faire appel à l’idéologie. Fort d’une double formation d’ingénieur et d’économiste, d’une carrière professionnelle menée dans les multinationales aux quatre coins du globe et d’une expérience d’élu local, il passe en revue toutes les erreurs des altermondialistes.

La Taxe Tobin ? Une idée si peu sérieuse que même Attac n’en parle plus.
La mondialisation libérale ? Elle profite d’abord aux plus pauvres.
Les OGM ? Un espoir immense pour les agriculteurs du tiers-monde.
La solidarité ? Tout montre qu’elle est mieux assurée par les dons volontaires que par les transferts étatiques.

Un excellent antidote aux approximations à la mode, administré dans le plus grand respect des militants de bonne volonté.

__________

« Jacques de Guenin s’est livré à une analyse méthodique et rigoureuse de la propagande répandue par ATTAC. Il était particulièrement qualifié pour le faire dans la mesure où il a, lui, l’expérience pratique des sujets abordés par ATTAC et l’équipement intellectuel nécessaire pour tirer parti de cette expérience : de formation scientifique, ayant fait sa carrière dans deux grandes entreprises internationales, ayant travaillé, vécu, ou voyagé dans un très grand nombre de pays, il a eu la chance d’apprendre l’économie en recevant l’enseignement de deux prix Nobel. Capable d’apprécier les qualités personnelles, mais aussi la crédulité, des nombreux militants d’ATTAC qu’il a fréquentés, mesuré et précis dans ses critiques, il n’avance rien qu’il n’offre au lecteur la possibilité de vérifier. Dans un pays où paraissent presque chaque mois des livres qui martèlent sans preuves et sans esprit critique les thèses hostiles à la « mondialisation libérale », ce livre apporte enfin précision et clarté sur le sujet ».

Pascal Salin, Professeur à l’Université Paris-Dauphine

Jacques de Guenin, Président du Cercle Frédéric Bastiat, est ingénieur de l’École de Mines de Paris et Master of Sciences de l’Université de Berkeley. 
Il a assumé diverses responsabilités techniques et financières dans deux multinationales : ExxonMobil et PSA Peugeot Citroën. Il a observé les comportements humains dans une cinquantaine de pays et en a tiré les enseignements qui font la trame de ce livre. Il a été maire de son village.
Il est l’auteur de divers articles d’économie et du livre « Logique du Libéralisme » aux Editions Charles Coquelin.

Publicités