L’école Autrichienne, Marché et Créativité entrepreneuriale, Jesus Huerta De Soto

Prix 17 euros

Editions Charles Coquelin – 2007

Email : edschcoq@noos.fr

Le premier exposé complet, en français, de  l’Ecole Autrichienne d’Economie

 

Le présent ouvrage se propose d’expliquer de manière synthétique, mais avec la profondeur nécessaire, le contenu et les caractéristiques les plus importantes de l’École Autrichienne d’Économie, par rapport au paradigme qui a dominé jusqu’ici dans notre science. Il analyse également l’évolution de la pensée de l’École Autrichienne depuis ses origines jusqu’à nos jours, et indique dans quelle mesure il est prévisible que la contribution de l’École Autrichienne puisse rendre plus féconde l’évolution future de la Science Économique.

Comme, en général, les éléments essentiels de l’École Autrichienne sont mal connus, le chapitre premier explique de façon comparative quels sont les principes essentiels de la conception dynamique du marché que défendent les autrichiens, ainsi que les différences importantes existant entre leur point de vue et celui du paradigme néoclassique qui, jusqu’à maintenant, et malgré ses déficiences, est celui qu’on étudie, de manière générale, dans nos universités. Le deuxième chapitre expose l’essentiel de la tendance coordinatrice qui, sous l’impulsion de la fonction entrepreneuriale, explique, au dire des autrichiens, d’une part, l’apparition de l’ordre spontané du marché, et deuxièmement, l’existence de la série de lois de tendance qui constituent l’objet de recherche de la Science Économique. Au troisième chapitre, commence l’étude proprement dite de l’évolution de l’histoire de la pensée économique de l’École Autrichienne. Elle débute officiellement avec Carl Menger, même si les théoriciens de l’École de Salamanque, durant le Siècle d’Or espagnol, peuvent être considérés comme précurseurs dans de nombreux domaines chers aux autrichiens. Le quatrième chapitre est entièrement consacré à la figure de Böhm-Bawerk et à l’analyse de la théorie du capital, dont l’étude est, à tort, absente des programmes de théorie économique de nos universités. Les chapitres quatre et cinq traitent, respectivement, des contributions des deux  économistes autrichiens les plus importants du XXº siècle : Ludwig von Mises et Friedrich A. Hayek. On ne peut pas comprendre comment s’est formé l’École Autrichienne moderne d’Économie et ce qu’elle a représenté dans le monde, si l’on ne connaît pas les contributions de ces deux théoriciens. Enfin, le chapitre sept s’intéresse à la renaissance de l’École Autrichienne. Cette renaissance est due à la crise du paradigme dominant et à l’initiative d’un groupe important de jeunes chercheurs des différentes universités européennes et américaines.  Notre livre s’achève à la fois par un exposé du programme de recherche de l’École Autrichienne moderne et de son apport prévisible à l’évolution et au développement futur de notre Science, et par la réponse aux critiques les plus communes qui sont adressées à l’école, le plus souvent par ignorance et  incompréhension.

 

Jesús Huerta de Soto est Professeur d’Economie Politique à l’Université Rey Juan Carlos de Madrid. Il est l’auteur de Money, Bank Credit and Economic Cycles, le meilleur livre disponible actuellement sur la liberté de la monnaie et des banques. Il est considéré comme “l’universitaire autrichien le plus productif et le plus stimulant au monde” par le Professeur Israel M. Kirzner 2006.

Publicités